Déc 082014
 

Les Groupements Conseil et Management-Ressources Humaines s’associent pour proposer ce
mardi 9 décembre de 19h00 à 20h30
à l’Association HEC Alumni – 9 avenue Franklin Roosevelt – 4ème étage de l’hôtel particulier – Paris 75008

Une conférence avec Patrick Georges
neurochirurgien, professeur de management et auteur 

sur le thème

Gagner en efficacité en utilisant pleinement votre cerveau

NOTRE INVITE :
Patrick Georges est neurochirurgien, professeur de management au Collège des Ingénieurs et auteur de best-sellers comme « Gagner en efficacité », « Gagner en efficacité en équipe », « Etre au top » et « Le Management Cockpit ».

Participation aux frais :
– Cotisants à l’Association : 15 euros
– Non cotisants et hors-HEC : 30 euros
– Hors poste cotisants et étudiants : 10 euros.
Seules les inscriptions avec paiement en ligne seront confirmées

Inscription et règlement

Au plaisir de vous y retrouver nombreux pour cette dernière réunion de l’année.

Imprimer

Oct 152014
 

Cette année, les Journées du Management, destinées aux professeurs du secondaire, étaient dédiées à « la PME dans tous ses états ».

Avec Françoise Chevalier (professeur HEC) et Jean-Marie Jestin (Président du Directoire de Supratec) nous avons témoigné, sous divers angles, de notre pratique du Management des Ressources Humaines dans les PME et les ETI en insistant sur les diverses enjeux de la croissance.

Imprimer

Oct 082014
 

Les travaux du groupe de travail de l’IFA, dont Jean-Paul Bailly était le Président et dont j’étais le rapporteur, seront présentés lors de la matinale qui a lieu ce vendredi 10 octobre. Nous vous proposons de nombreuses « bonnes pratiques » qui ont fait leur preuve et en avons sélectionné une dizaine qui nous semblent un peu plus essentielles que les autres.

Inscription ici.

Imprimer

Déc 212013
 

Terre de Golf

Vous avez peut-être rêvé ces derniers jours à l’atmosphère de la Grande Plage de Biarritz avec ses 21°, son océan d’un bleu profond agrémenté de quelques vagues… Je vous propose de poursuivre la magie avec ce livre destiné aux golfeurs amoureux du Pays Basque.

Ce livre complet, réalisé entièrement par un golfeur-photographe-journaliste ravira à la fois les techniciens puristes avec un descriptif détaillé des parcours et de leurs pièges, les historiens qui retrouveront une foule d’informations sur le passé de ces parcours et plus largement du Pays Basque, et les amateurs de beaux livres.
De très belles photos, une écriture alerte… que je vous recommande.

Imprimer

Déc 062013
 

Logo HEC Alumni

Les Groupements HEC Conseil et HEC Management & Ressources Humaines, vous proposent en vidéo leur conférence :

Quels liens entre talents et performance économique ?
(étude de McKinsey & Egon Zehnder)

img

sur Youtube http://www.youtube.com/watch?v=DwShiM_4pKk

 

Imprimer

Mai 222013
 

Un intéressant article paru dans la revue Cerveau et Psycho et en accès libre sur le site de ses auteurs, nous rapporte quelques études intéressantes sur l’apprentissage, quand cet apprentissage fait appel à la mémoire procédurale.

En simplifiant, notre mémoire est constituée de deux formes de mémoire : la mémoire déclarative et la mémoire procédurale.

La mémoire déclarative est la mémoire des faits,  celle des évènements et du langage qui aide à la constitution des souvenirs. La mémoire procédurale, quant à elle,  permet de façon inconsciente l’apprentissage des procédures motrices (les gestes) mais aussi des procédures perceptives ou cognitives… C’est la mémoire des savoir-faire, celle qui nous permet de faire du vélo… même quand nous n’en avons pas fait depuis longtemps.

Revenons à notre article…

Pour reconnaitre les vins, comme pour mémoriser les bons gestes du golf, c’est la mémoire procédurale qui est la plus importante, celle qui permet de progressivement ajuster et « ancrer » la bonne perception et le bon geste.

Dans cet article plusieurs expériences démontrent que quand nous ne sommes pas experts du domaine, le « commentaire verbal » que nous faisons de nos apprentissages est contre-productif. Il vaut mieux passer à autre chose et laisser la mémoire procédurale jouer son rôle, simplement. Le risque sinon est de troubler par le « verbal » la mémoire perceptive et procédurale.

Bref, amis du TGE* qui vous entrainez dur pour battre les équipes amies, entre deux seaux de balles, entre deux séries de putt…. ne vous prenez pas la tête.

Et quand vous serez revenus au bureau, pensez-y… car le conseil est transposable à tous nos « gestes » professionnels, et notamment ceux du management et du leadership.

*Tournoi des Grandes Ecoles (golf)

Imprimer

Mar 022013
 

Montréal accueillait en 2010 le Congrès Mondial Ressources Humaines. Avec une petite délégation de l’ANDRH, j’ai ainsi eu l’occasion de faire connaissance avec les Ressources Humaines à la « québécoise », mélange subtil de pragmatisme à la manière nord-américaine et d’humanisme au sens moderne du terme. Ce fut aussi l’occasion de confirmer l’hospitalité des congressistes  ou intervenants québécois, prêts à échanger et à se laisser interviewés, très naturellement, pour la Newsletter de l’ANDRH – Ile de France. Ce fut enfin l’occasion de nouer des relations de qualité avec des personnes que j’ai eu plaisir à retrouver d’année en année.

Le congrès 2010

Le congrès 2011

Le congrès 2012

Zoom sur la rémunération

Oser le monde en soi (G.Desautels)

Cette année, ce sera mon quatrième voyage au Québec, pour un Congrès qui devrait à nouveau nous inspirer. Il est placé sous le signe de la performance et de l’équilibre. En voici la « bande annonce »

L’impératif de la performance est partout. Performer, qu’est-ce que ça veut dire? Performer, à quel prix? Les études mettent de plus en plus en exergue le lien entre la performance économique et la performance sociale sur le long terme. Les entreprises commencent à mettre au cœur de leurs stratégies la santé et le mieux-être de leurs employés, premiers contributeurs de cette performance.
L’intérêt porté à la santé et au sens au travail prend de l’ampleur proportionnellement à la folie vécue dans les entreprises : productivité, vitesse, rentabilité, augmentation de la valeur de l’action, etc. Cette folie arrive avec son lot d’effet pervers, un taux de roulement élevé, un désengagement des personnes, l’augmentation de problèmes de santé mentale…

En 2013, nous vous convions à une vaste réflexion sur deux grands axes : la performance et la santé organisationnelle.
Le congrès international francophone en ressources humaines 2013 vous propose un programme diversifié et rassembleur, regroupant des dizaines de conférences inédites qui permettront d’illustrer, de construire, de remettre en question la connaissance et d’imaginer collectivement comment concilier performance et mieux-être!

Des conférences plénières avec des speakers illustres et notamment, Dave Ulrich, que tous les « HR Business Partners » de France maudissent de temps à autre, tant ce rôle a pu être détourné de son sens initial.

Et une quarantaines de conférences ou ateliers sur le thème de l’équilibre, performance et bien-être, un vaste de choix autour de ce thème que l’on peut aborder sous l’angle du leadership, de l’organisation, de l’équilibre vie professionnelle-vie personnelle, de la santé mentale….

          Encore une bonne raison de devenir membre ! Join ANDRH

Imprimer

Fév 022013
 

Non, ce n’est pas le titre du dernier livre paru aux USA ou au Canada sur les Ressources Humaines… Mais le cube est lui, bien commercialisé par la Society for Human Resources Management… américaine. On peut faire une commande groupée !

Vous n’avez pas pu passer à côté de ce qui a mis un peu d’animation dans notre profession en ce début d’année… Un livre construit autour de ce que j’appellerais des faits divers RH, concentrés autour du recrutement, à croire que les DRH passent leur temps à cela… Des faits divers comme nous en avons tous les soirs au journal de 20h sur toutes les professions. Oui, cela existe ou a existé… Oui certaines des pratiques décrites ne sont pas dignes des professionnels que nous sommes, et entre professionnels nous devons les dénoncer et progresser. Pour autant faut-il en faire une telle généralisation ?

Comme le dit le cinéaste Pierre Jolivet,  dans le petit film de l’IGS cité ci-dessous : « Un bon patron qui aurait un bon DRH pour que tout se passe bien dans l’entreprise, bien sûr cela existe, mais cela ne fera pas un bon film » Probable que cela n’aurait pas fait non plus un livre à succès.

Encore que… Je vous invite à (re)lire « Cahier, Joies et tourments d’un DRH » de Xavier Grenet. (Xavier Grenet est membre du  Collège des Conseillers de l’ANDRH)

Et si on parlait plutôt  de ce qui fait la fierté et le bonheur des DRH ? Si on parlait de cet équilibre toujours fragile que nous construisons avec l’équipe de Direction entre des enjeux de court-terme et de long-terme, entre des enjeux collectifs et des aspirations individuelles, entre des enjeux de performance économique et de performance sociale ?

L’une des particularités de notre métier, est qu’il se déroule souvent en coulisses et n’est pas visible des salariés… Quand quelque chose se passe bien, c’est grâce au collaborateur et à son manager… quand quelque chose se passe mal, c’est à cause du DRH. Un peu comme en sport : tous les entraineurs vous le diront : ce sont les joueurs qui gagnent le match, c’est l’entraineur qui le perd.

Des actions qui restent dans l’ombre, des compétences méconnues car peu voire pas enseignées à nos collègues DAF, Directeurs Marketing ou de Production… Et voilà comment s’installent la peur et les soupçons.

Je vous invite  à visionner ce petit film réjouissant réalisé par les étudiants en Master Pro 2 IGS pour un colloque DRH et Cinéma…. Ils nous racontent que quand on est DRH….

Et nous adressent un clin d’œil avec un « quand on est DRH, on ne dit pas que l’on suit une thérapie de groupe, mais que l’on fait partie de l’ANDRH ».

Je conclus donc cette tribune avec ce petit logo réadapté. C’est le moment !

Brigitte DUBREUCQ

Article rédigé pour la Newsletter de l’ANDRH Ile de France

 

Imprimer

Jan 012013
 

Si l’on considère les « valeurs » comme un mix entre le « pourquoi c’est important » et le « comment je vais faire concrètement » … et si l’on met de côté les notions de bien et de mal… alors nous pouvons commencer à utiliser ce concept dans nos univers professionnels, nous mettre d’accord sur ce qui est important aujourd’hui pour nous et sur la manière de faire les choses… pour avancer de manière cohérente et durable.

Après des premières discussions avec les membres du Club des DRH HEC, du bureau de l’ANDRH Ile de France et du groupe de travail Neurosciences et Management animé par Bernadette Lecerf-Thomas, le sondage lancé sur LinkedIn auprès de plusieurs groupes orientés Management et Ressources Humaines nous apporte trois valeurs clés pour inspirer et animer 2013.

Le trio de tête est resté inchangé ces derniers jours : l’engagement, la coopération et la confiance seront nos valeurs phares pour éclairer 2013. Au-delà des choix exprimés, les raisons de ces choix sont tout aussi importantes et vous comptez vous engager pour mettre l’homme au coeur des décisions tout en participant à la création de valeur dont nos entreprises ont besoin, pour éviter le « mollement correct » qui nous tue lentement, pour vivre ces valeurs chacun à votre niveau et les partager.

Le 21 Décembre ne nous a pas apporté la fin du monde, mais nous pouvons en faire le début d’un  monde à modeler avec engagement, coopération et confiance.

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Brigitte Dubreucq

Imprimer