Sep 022014
 

Le suspense est clos, l’équipe européenne de la Ryder Cup vient d’être dévoilée ce midi après un beau suspense.

Mais avant de nous enthousiasmer pour ces trois journées emblématiques des 26 au 28 septembre sur le magnifique parcours de Gleneagles, une autre compétition, tout aussi importante attend nos golfeurs et golfeuses des grandes écoles.
Jeudi c’est la reprise du TGE, et croyez moi, il y a beaucoup d’enjeu de ce côté-ci de la manche !

Alors vos swings d’été ont-ils résisté aux épisodes pluvieux et à la météo maussade de l’été ? Votre concentration sera-t-elle au meilleur niveau pour cette semaine ou certain-e-s d’entre vous ont bravé les listes et les rythmes scolaires ?

Que les vainqueurs de cette épreuve de jeudi se réjouissent… doublement…. Ils rapprochent leur école de la consécration, et il se pourrait que leur rémunération augmente…. s’ils sont PDG.

Dans une étude, que l’on va prendre avec une certaine légèreté, étude dont Le Monde s’est fait l’écho mi-juillet, des chercheurs démontrent une corrélation entre un bas handicap au golf pour les PDG et une rémunération élevée.

Vous savez comme moi que corrélation ne veut pas dire cause à effet. Je peux avoir une autre interprétation… ces PDG savent respirer, se déconnecter des turbulences quotidiennes pour prendre des décisions avisées après s’être oxygénés et avoir pris du recul….
Le bémol, c’est que toujours selon ces mêmes chercheurs, la même corrélation n’est pas retrouvée avec la performance de leur entreprise. Elle le serait plutôt avec la qualité de leur réseau qui pourrait assimiler plus ou moins consciemment talents sportifs et compétences professionnelles. Tout cela pour démontrer que le lien entre performance future et rémunération des dirigeants reste un sujet complexe.

Comme l’indique dans son article la journaliste du Monde « que nos lecteurs fidèles, bons golfeurs et bons PDG, ne nous jettent pas la pierre. Ils sont des êtres tout à fait respectables »

Que ces quelques considérations ne vous empêchent pas d’être a la fois un excellent golfeur et un excellent dirigeant….. j’en connais !

 

 

 

Imprimer