Juil 242015
 

En train de boucler vos valises ?

Avant de partir, je vous propose  de lire ce dossier sur « Le cerveau en vacances » écrit par Jean-Philippe Lachaux.
« Comment bien se reposer la tête pendant les vacances ? Les neuroscientifiques ont découvert que notre cerveau réorganise entièrement son activité durant cette période, et qu’un séjour réussi doit en tenir compte ! »
Le cerveau en vacances

Quand nous nous mettons en « vacances », nous permettons à notre cerveau de recharger ses « ressources mentales » épuisées par l’hyper vigilance que nous lui imposons le restant de l’année. Mais contrairement à ce que nous pouvons spontanément penser, le cerveau ne se met pas au repos et va, en l’absence d’objectifs multiples, intenses, nécessitant toute notre attention, se mettre en mode par défaut. Ce mode du « vagabondage » que vous avez parfois observé, est celui qui vous permet aussi des associations fertiles, des découvertes inattendues… Sauf que, sans sujet sur lequel porter votre attention, ce mode peut vous entraîner à la longue dans de la rumination stérile.

Alors, nous conseille Jean-Philippe Lachaux, coupez sérieusement le lien professionnel et proposez-vous des activités cérébrales « douces », une à la fois, sans enjeux d’exploit ou de performance intense.

Vous allez me dire, impossible de me déconnecter totalement. Et même si je le pouvais, en partant sur une île déserte coupée du WiFi et de la 4G, je serais inquiet de savoir ce qui se passe.

Alors, avant de partir, prenez le temps de préparer vos vacances 

  • faites la liste de « to do » et de « sujets chauds » pour la rentrée…. enfermez cette liste soigneusement dans votre bureau….  laissez là derrière vous et oubliez là. Vous ferez l’économie d’une vigilance inutile pendant vos vacances
  • informez vos collègues proches ou collaborateurs de « permanence »  des sujets urgents qui peuvent arriver et laissez-leur les informations utiles, cela leur évitera trop de surprise, et vous évitera de l’inquiétude inutile
  • si vous avez un téléphone « pro » et un téléphone « perso », laissez le premier au fond de votre valise et donnez votre N° « perso » à quelques personnes de confiance qui pourront vous appeler en cas de sujet important et urgent
  • créez-vous une adresse sur une messagerie « perso-pro », que vous communiquerez à quelques personnes pour vous  envoyer un message court en cas d’urgence, et que vous réserverez à cet usage pour qu’elle ne soit pas envahie ….ne soyez pas déçu si aucun mail ne vient vous mobiliser, c’est que tout va bien
  • pensez à mettre le rituel message d’absence sur votre messagerie mail, en indiquant la personne que l’on peut solliciter en cas d’absence…. désactivez la notification de message, cachez soigneusement l’icône de votre messagerie professionnelle sur votre téléphone pro (si vous n’en avez qu’un) pour ne pas être tenté d’aller y faire un tour
  • et si à l’occasion d’un vagabondage cérébral,  un oubli ou une idée pro pointent à l’horizon, notez là dans un petit calepin… vous les retrouverez à la rentrée

Vous êtes « off », vous pouvez respirer, partir léger avec quelques idées d’activités sympa… une occasion peut-être de renouer avec des sujets d’intérêts ou des loisirs que vous appréciez avant…. avant que vos responsabilités ne vous embarquent loin… Vous pourrez peut-être y trouver suffisamment de plaisir pour les conserver à la rentrée.

Je vous souhaite de très bonnes vacances, avec plein de moments de bonheur en famille, entre amis… et plein de moments de bonheur de « rien ».

Share

Imprimer