Fév 132016
 

Depuis plusieurs années, Bernadette Lecerf-Thomas, se réfère aux connaissances apportées par les neurosciences pour aider les acteurs de l’accompagnement des personnes et de la transformation des entreprises à mieux prendre en compte les atouts et les contraintes de l’intelligence humaine.
Elle a publié

Nous co-animons une série d’ateliers «  L’agilité décisionnelle grâce aux neurosciences » « ,

CYCLE L’AGILITE DECISIONNELLE co-animé par Brigitte DUBREUCQ et Bernadette LECERF-THOMAS

Les quatre journées d’atelier peuvent être effectuées indépendamment les unes des autres en fonction de vos priorités. La quatrième journée est réservée aux personnes ayant effectué au moins deux ateliers.

Pour plus d’information et pour s’inscrire

 

 

 

Imprimer

Sep 012015
 

Depuis plusieurs années, Bernadette Lecerf-Thomas, se réfère aux connaissances apportées par les neurosciences pour aider les acteurs de l’accompagnement des personnes et de la transformation des entreprises à mieux prendre en compte les atouts et les contraintes de l’intelligence humaine.
Elle a publié

Nous co-animerons, le 12 octobre 2015, un atelier sur

L’OUVERTURE PERCEPTIVE, CONDITION DE L’INNOVATION
L’innovation managériale, pédagogique et collaborative exige le développement de nouvelles compétences perceptives. Aujourd’hui, de nouvelles notions sont disponibles. D’une part, une description par les neurosciences des types d’intelligence, d’autre part, des connaissances de plus en plus précises sur les enjeux de la capacité à « résister » aux routines cognitives permettent de comprendre les difficultés des changements cognitifs. Dans les situations de changement, l’un des leviers est le déplacement de l’attention. Il est soumis à l’ouverture perceptive. Sans perception de changement de contexte, le sujet rechigne à évoluer. Un nouveau modèle permettant de faire travailler des équipes sur leur conscience des différentes compétences liées à l’observation des situations. Nous proposons un atelier expérimental sur ce sujet. Cet atelier est réservé aux personnes ayant déjà participé à l’un des ateliers sur les neurosciences (ou ayant lu Activer les talents avec les neurosciences).

_____________________________________________________________________

Destiné aux consultants, formateurs, coachs, responsables fonctions transverses dans les organisations déjà formés aux neurosciences.

Le programme est ici.

ATELIER lundi 12 octobre 2015, de 9H30 à 17H30, à Neuilly-sur-Seine.
Prix : 300 euros HT soit 350 euros TTC.

Nombre de personnes maxi 8.
Pour vous inscrire, envoyez un mail à bernadette@lecerfthomas.com

Imprimer

Juil 242015
 

En train de boucler vos valises ?

Avant de partir, je vous propose  de lire ce dossier sur « Le cerveau en vacances » écrit par Jean-Philippe Lachaux.
« Comment bien se reposer la tête pendant les vacances ? Les neuroscientifiques ont découvert que notre cerveau réorganise entièrement son activité durant cette période, et qu’un séjour réussi doit en tenir compte ! »
Le cerveau en vacances

Quand nous nous mettons en « vacances », nous permettons à notre cerveau de recharger ses « ressources mentales » épuisées par l’hyper vigilance que nous lui imposons le restant de l’année. Mais contrairement à ce que nous pouvons spontanément penser, le cerveau ne se met pas au repos et va, en l’absence d’objectifs multiples, intenses, nécessitant toute notre attention, se mettre en mode par défaut. Ce mode du « vagabondage » que vous avez parfois observé, est celui qui vous permet aussi des associations fertiles, des découvertes inattendues… Sauf que, sans sujet sur lequel porter votre attention, ce mode peut vous entraîner à la longue dans de la rumination stérile.

Alors, nous conseille Jean-Philippe Lachaux, coupez sérieusement le lien professionnel et proposez-vous des activités cérébrales « douces », une à la fois, sans enjeux d’exploit ou de performance intense.

Vous allez me dire, impossible de me déconnecter totalement. Et même si je le pouvais, en partant sur une île déserte coupée du WiFi et de la 4G, je serais inquiet de savoir ce qui se passe.

Alors, avant de partir, prenez le temps de préparer vos vacances 

  • faites la liste de « to do » et de « sujets chauds » pour la rentrée…. enfermez cette liste soigneusement dans votre bureau….  laissez là derrière vous et oubliez là. Vous ferez l’économie d’une vigilance inutile pendant vos vacances
  • informez vos collègues proches ou collaborateurs de « permanence »  des sujets urgents qui peuvent arriver et laissez-leur les informations utiles, cela leur évitera trop de surprise, et vous évitera de l’inquiétude inutile
  • si vous avez un téléphone « pro » et un téléphone « perso », laissez le premier au fond de votre valise et donnez votre N° « perso » à quelques personnes de confiance qui pourront vous appeler en cas de sujet important et urgent
  • créez-vous une adresse sur une messagerie « perso-pro », que vous communiquerez à quelques personnes pour vous  envoyer un message court en cas d’urgence, et que vous réserverez à cet usage pour qu’elle ne soit pas envahie ….ne soyez pas déçu si aucun mail ne vient vous mobiliser, c’est que tout va bien
  • pensez à mettre le rituel message d’absence sur votre messagerie mail, en indiquant la personne que l’on peut solliciter en cas d’absence…. désactivez la notification de message, cachez soigneusement l’icône de votre messagerie professionnelle sur votre téléphone pro (si vous n’en avez qu’un) pour ne pas être tenté d’aller y faire un tour
  • et si à l’occasion d’un vagabondage cérébral,  un oubli ou une idée pro pointent à l’horizon, notez là dans un petit calepin… vous les retrouverez à la rentrée

Vous êtes « off », vous pouvez respirer, partir léger avec quelques idées d’activités sympa… une occasion peut-être de renouer avec des sujets d’intérêts ou des loisirs que vous appréciez avant…. avant que vos responsabilités ne vous embarquent loin… Vous pourrez peut-être y trouver suffisamment de plaisir pour les conserver à la rentrée.

Je vous souhaite de très bonnes vacances, avec plein de moments de bonheur en famille, entre amis… et plein de moments de bonheur de « rien ».

Imprimer

Déc 082014
 

Les Groupements Conseil et Management-Ressources Humaines s’associent pour proposer ce
mardi 9 décembre de 19h00 à 20h30
à l’Association HEC Alumni – 9 avenue Franklin Roosevelt – 4ème étage de l’hôtel particulier – Paris 75008

Une conférence avec Patrick Georges
neurochirurgien, professeur de management et auteur 

sur le thème

Gagner en efficacité en utilisant pleinement votre cerveau

NOTRE INVITE :
Patrick Georges est neurochirurgien, professeur de management au Collège des Ingénieurs et auteur de best-sellers comme « Gagner en efficacité », « Gagner en efficacité en équipe », « Etre au top » et « Le Management Cockpit ».

Participation aux frais :
– Cotisants à l’Association : 15 euros
– Non cotisants et hors-HEC : 30 euros
– Hors poste cotisants et étudiants : 10 euros.
Seules les inscriptions avec paiement en ligne seront confirmées

Inscription et règlement

Au plaisir de vous y retrouver nombreux pour cette dernière réunion de l’année.

Imprimer

Jan 122012
 

Vous le savez, les neurosciences s’invitent aujourd’hui de plus en plus dans le champ du management des personnes et des organisations.

Si l’on peut considérer que ces apports sont presque classiques pour le monde de la pédadogie, les enjeux managériaux restent encore peu développés. Je vous invite pourtant à aller encore plus loin et à  prendre 20 minutes pour écouter cette intervention de Christian Schmidt, professeur émérite à Paris IX Dauphine qui nous parle de neurofinances et de neuroéconomie.

Vous y retrouverez de nombreux thèmes que nous évoquons en management et notamment :

  • comment les neurosciences nous permettent aujourd’hui de mieux comprendre des comportements qui nous semblent distants de ceux inspirés par les modèles rationnels ou logico-mathématiques, et pourquoi c’est important
  • comment nous vivons et gérons l’incertitude, et la différence entre incertitude attendue et incertitude inattendue. On pourrait aller plus loin et faire un lien avec la mémoire du futur
  • comment toute décision est la combinaison de notre raison et de nos émotions, comme l’a bien démontré Damasio
  • comment notre cerveau gère son aversion à l’ambiguïté, ambiguïté pourtant en croissance constante avec le flot d’informations qui nous submerge
  • comment notre cerveau « attend » les gains ou les pertes et comment une certaine addiction au gain peut se créer
  • comment notre cerveau vit le collectif avec le rôle des neurones miroir (essentiels en management)

Christian Schmidt développe ces notions pour le monde de la décision financière, monde quasi virtuel qui se prête bien à ces investigations. Mais son intervention éclaire vraiment le champ du management.

Pour voir la vidéo sur CanalXerfi

Pour en savoir plus sur Neurosciences et Management

 

 

Imprimer