Sep 012015
 

Depuis plusieurs années, Bernadette Lecerf-Thomas, se réfère aux connaissances apportées par les neurosciences pour aider les acteurs de l’accompagnement des personnes et de la transformation des entreprises à mieux prendre en compte les atouts et les contraintes de l’intelligence humaine.
Elle a publié

Nous co-animerons, le 12 octobre 2015, un atelier sur

L’OUVERTURE PERCEPTIVE, CONDITION DE L’INNOVATION
L’innovation managériale, pédagogique et collaborative exige le développement de nouvelles compétences perceptives. Aujourd’hui, de nouvelles notions sont disponibles. D’une part, une description par les neurosciences des types d’intelligence, d’autre part, des connaissances de plus en plus précises sur les enjeux de la capacité à « résister » aux routines cognitives permettent de comprendre les difficultés des changements cognitifs. Dans les situations de changement, l’un des leviers est le déplacement de l’attention. Il est soumis à l’ouverture perceptive. Sans perception de changement de contexte, le sujet rechigne à évoluer. Un nouveau modèle permettant de faire travailler des équipes sur leur conscience des différentes compétences liées à l’observation des situations. Nous proposons un atelier expérimental sur ce sujet. Cet atelier est réservé aux personnes ayant déjà participé à l’un des ateliers sur les neurosciences (ou ayant lu Activer les talents avec les neurosciences).

_____________________________________________________________________

Destiné aux consultants, formateurs, coachs, responsables fonctions transverses dans les organisations déjà formés aux neurosciences.

Le programme est ici.

ATELIER lundi 12 octobre 2015, de 9H30 à 17H30, à Neuilly-sur-Seine.
Prix : 300 euros HT soit 350 euros TTC.

Nombre de personnes maxi 8.
Pour vous inscrire, envoyez un mail à bernadette@lecerfthomas.com

Share

Imprimer